Ouvrir l’espace pour respirer et l’optimiser

Une artiste de notre région à fait appel à nos services pour redonner vie au nouvel appartement qu’elle venait d’acquérir. Un appartement resté dans son jus depuis plus de 30 ans de 133m2 ! Le seul hic, ne pas toucher aux murs porteur, étant en co-propriété, qui sont traversant et divisent le salon, l’entrée et le reste de l’appartement. 

Les travaux ont été compliqués par le COVID, le confinement et les retards de commandes mais aussi un soucis sur des finitions qui ont fait trainer la fin de chantier. Il aura fallu avec tous ces aléas un an entre ma première rencontre avec madame et la fin des travaux. 

Attention, ceci est donc un cas exceptionnel pour le temps de chantier dû à cette année difficile !

Supprimer le superflu

Lorsque l’on entrait dans l’appartement, les deux murs porteurs parallèles entrainait une grande entrée vers un sas de rangement qui distribuait la partie nuit, la cuisine et le séjour. 

La lumière naturelle était ainsi peu présente dans cette grande entrée de distribution inutile. 

Le choix a donc été d’agrandir la cuisine et de l’ouvrir pour faire traverser la lumière. Pour cela nous avons donc supprimé une chambre. 

Un placard de rangement exigu dans le couloir nuit a été détruit pour rendre ce couleurs moins long et permettre de poser le bureau de madame. 

Deux salle de bain étaient présente. Nous avons décidé d’en condamner une, celle de la chambre pour en faire un dressing. la seconde, qui est desservi par le couloir a été rafraîchit. 

Agrandir les pièces les plus importantes

De par ces choix, la modification la plus importante est au niveau de l’entrée et de la cuisine. 

La cuisine est donc tournée de 90° et profite de deux portes fenêtres maintenant. Elle est à demi-ouverte sur l’entrée. 

Cette ouverture est délimitée par un bloc placard sur-mesure/verrière. 

Le placard indique aussi l’accès à un espace spécifique : la buanderie. Cette dernière n’a pas une entité design particulière mais elle permet d’apposer un espace pour le linge avec machines à laver, sèche linge et évier. Elle permet aussi de brancher un second réfrigérateur et des espaces de rangements type cellier.

La destruction dans le couloir du placard de rangement et la pose du bureau de madame a aussi permis de faire respirer l’espace et rendre le tout homogène. 

Nous n’avons pas pu déplacer franchement les espaces car la contrainte était de ne pas être loin des colonnes de distribution et évacuation d’eau de l’immeuble. Sans cela, peut-être que la cuisine aurait pu prendre place dans l’immense séjour et nous aurions peut-être pu garder une chambre. 

Harmonie des couleurs et touche de pep’s

Les couleurs pour ce projet sont simples : des murs blancs, repris en enduit à neuf impeccable. La cliente étant artiste peut ainsi accrocher ces oeuvres et c’est celle-ci, ainsi que ces sculptures qui donnent une touche de pep’s et réveille l’appartement.

L’élément majeur de cette décoration est la cuisine, des cuisinistes Adeline et Steve de ID Projets à Tomblaine. 

Cette cuisine, majoritairement noire, mixant des touches de bois et marbres donne un ton moderne/industriel qui se lie parfaitement avec quelques meubles que la cliente souhaitait conserver. 

La salle de bain joue sur les mêmes tons que la cuisine, avec le même sol que dans l’ensemble de l’appartement, un bac à douche en mosaïque noir et des murs en travertin. De la mosaïque renaissance pour une touche d’originalité dans les niches de la douche et au-dessus des vasques. 

Un meuble vasque suspendu détourné de chez Leroy Merlin, qui normalement pose une vasque blanche, dont la cliente a voulu une vasque en pierre pour rappel. Pour cela, d’un point technique, il a fallu ajouter des pieds au meuble suspendu car la vasque est très lourde. 

Faire traverser la lumière

En dégageant l’espace, la lumière naturelle peut donc traverser les pièces de vie. En été, la cliente pourra profiter pleinement de l’apport de lumière depuis son balcon mais aussi venant de l’autre côté. 

D’un point technique, ne pouvant altérer le plafond étant porteur, nous avons créer un faux-plafond dans la cuisine et le couloir pour mettre des spots. 

L’ensemble est homogène et harmonie encore une fois l’espace ouvert. 

Dans la cuisine, une suspension rappelle la cuisine et rend l’espace repas plus chaleureux. Des lumières d’appoint éclaire les plans de travail. 

Chantier réalisé par :
  • Kévin Thomas Services (KTS Services), homme toute main ;
  • M. Mougin Nicolas, peintre ;
  • M. Bak Lionel, plombier-chauffagiste ;
  • M. Ranslant Olivier, électricien ;
  • Marcel Joyerot Solution, électricien et homme toute main ;
  • Service Entretien Nettoyage, nettoyage de chantier ;
  • La Dame de Carreau (Mme Rachel Girot), artisan carreleur ;
  • ID Projets, Cuisiniste.