Relevé : Comment s’y prendre ?

Le relevé d’ouvrage consiste à exécuter des dessins à main levée d’un ouvrage en vue de l’établissement des plans à l’échelle de l’état existant.

Les différents dessins effectués sur place seront fidèles, claire, renseignés et cotés de manière à permettre la mise au net des plans complets, cotés, annotés et évidement justes.

Le relevé sera accompagné d’une note descriptive, précisant la nature des matériaux que l’on pourra identifiés en précisant l’état.

La note descriptive pourra avantageusement accompagnée de photos.

Point à respecter dans l’ordre

– Côtes horizontales périphériques en cumulé si possible ;

– Longueur des diagonales ;

– Epaisseur des murs et cloisons ;

– Profondeur des ébrasements d’ouvertures ;

– Hauteur d’allèges, d’ouverture, de retombées de linteaux ;

– Hauteur sous plafonds, solives, poutres ;

– Tous les renseignements complémentaires tels que :

. Section des poutres et solives ;

. Position de trémies dans les planchers ;

. Positions d’appareils divers (cheminées, sanitaires, ventilation…).

Les points importants à repérer

COMPOSITION :

– Où sont les murs porteurs, les poteaux, les poutres, les cloisons, les gaines techniques ;

– Positionnement de fenêtres, simple ou double vitrage ;

– Composition du sol (parquet, carrelage, sol vinyle, béton ciré…) ;

– Positionnement des portes, quel type et dimensions ;

– En extérieur (terrasse, balcon, arrière-cour, cave, grenier, garage) ;

– Hauteur sous plafond, hauteur sous faux plafond.

ÉLECTRICITÉ :

– Emplacement du tableau électrique ;

– Électricité aux normes ? ;

– Positionnement des prises et sources lumineuses.

PLOMBERIE :

– Emplacement des évacuations et arrivées d’eau ;

– Distinguer les évacuations eaux vannes (E.V. : toilettes) et les évacuations eaux usées (E.U. : douche, évier cuisine, machine à laver…) ;

CHAUFFAGE :

– Ventillations hautes et basses ;

– Climatisation ;

– Radiateurs ;

– Type de chauffage actuel ;

– Positionnement de la chaudière, chauffe-eau, dimensions et contenance.

Le descriptif complémentaire

Le descriptif et là pour compléter les dessins. Il décrit les matériaux et les structures de façon exhaustive. En précisant l’état dans lequel ils se trouvent au moment du relevé.

Le descriptif peut être avantageusement complété par des photos.

Ce relevé photographique doit permettre de :

–  Reconnaître l’ensemble de l’ouvrage ;

– Préciser des détails :

. Couleur des enduits ;

.  Éléments de façade, appareillage de pierres, linteaux, corbeaux, conduits divers (électricité, gaz, téléphone, végétation…) ;

. Éléments intérieurs (cheminée, placard…) ;

– Préciser les désordres :

. Fissures, humidité ;

. Etat d’ouvrages tels que la charpente ou la couverture.